juin 2011
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Commentaires récents
    Catégories
    Archives

    Archive pour le 26 juin 2011

    Toutes les cordes

    Toutes les cordes

    De mon luth corporel

    Vibrent

    Sous la lumière

    Des herbes folles

    D’un rêve sensuel

    Dans lequel

    Mon poème projeté

    Sur le mur de ta solitude

    Achève le doute

    De ton champ sauvage

    Toujours prêt

    A convoiter

    De l’encre noire !

    Mon cœur se cache

    Sagement

    Dans une rose rouge

    Pourvu que

    L’alchimie des couleurs

    Eclose entre tes doigts

    Et les feuilles blanches

    De notre destin !

    Maria Zaki (Sillages 78, 2011).

    Commentaires :

    El Alaoui Saïd dit :

    28/06/2011 à 17:21

    Percevoir l’être humain comme un instrument de musique m’a toujours séduit et en plus le luth (de l’arabe العود al-`ūd) me plaît tout particulièrement. Très bonne idée !

    Écrire une réponse

    Luc dit :

    26/06/2011 à 20:36

    Très beau ! Il faut toujours écouter son cœur surtout s’il a la discrétion d’une rose.