juin 2011
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Commentaires récents
    Catégories
    Archives

    Archive pour le 18 juin 2011

    Laisse-moi te raconter

    Laisse-moi te raconter

    Laisse-moi te dire !

    Inépuisable narratrice

    Rassure-toi

    La nuit est passée

    D’une main fatale

    Le jour vient de te sauver …

    Que reste-t-il, Shéhérazade

    Des trésors que tu nous as légués ?

    Que d’histoires dispersées

    Dans les recoins de notre

    Mémoire d’Orientales !

    Que de balises pour parcourir

    La peur au ventre

    La nuit sans s’arrêter !

    Jusqu’à quand notre sang

    Va-t-il couler

    Avant que notre parole

    Ne soit porteuse

    De notre volonté

    Et que nos vies

    Ne soient plus

    Jouées aux dés !

    Maria Zaki (Entre ombre et lumière, 2007).

    Commentaires :

    Lotfi dit :

    18/06/2011 à 19:46

    J’aime beaucoup ces poèmes, en plus ils suscitent la discussion. Je pense qu’on n’a pas besoin de renier le passé pour aller vers l’avenir mais on doit tirer des leçons de ce passé au lieu de le sacraliser ou de tomber dans un excès de nostalgie. Mais celui qui ignore d’où il vient, a toujours du mal à savoir où il va. En toute amitié!

    Écrire une réponse

    Luc dit :

    18/06/2011 à 14:29

    On doit réfléchir au passé, mais sans se faire piéger par celui-ci et oublier que seuls le présent et l’avenir comptent.« L’origine est devant nous » Heidegger